Alison Sarah Pym - Thérapeute Relationnelle

Comment choisir sa culotte ?

Déjà, pourquoi bien choisir sa lingerie ? Que l’on en porte ou pas, il est PRIMORDIAL de se sentir bien sous ses vêtements pour se sentir bien, à l’aise, séduisant.e. D’ailleurs, c’est la première étape sur le chemin de « comment séduire » 😉

D’ailleurs, une séduction réussie mène à un beau début de relation!

Une personne peut se sentir bien sans rien, une autre avec beaucoup de dentelle, une autre avec de la microfibre unicolore. Peu importe, la diversité des goûts et des couleurs rend notre monde plus beau et plus riche.

Trouvez ce qui vous convient et faites comme bon vous semble. Il n’y a pas de « tendance magique » à suivre.

Aujourd’hui, m’adresse aux personnes qui ont des parties génitales internes.

(Pour les soutien-gorges cliquez ici et pour les parties génitales externes, cliquez ici).

 

Culotte ou shorty ? String ou tanga ?

 

Le plus important, c’est de choisir la bonne taille. Ça peut paraître bête et simple comme ça, mais vraiment ça ne l’est pas. Surtout que les tailles peuvent varier. Qui n’a pas entendu « ce modèle il taille petit » ou « ah, mais ça taille grand » ? Et la taille normale elle existe ?! Visiblement non ça n’existe pas.

Ne vous fiez pas à votre taille de jean, et ne vous fiez pas à la taille sur l’étiquette. ESSAYEZ. Si vous mettez un jean taille 36, mais que votre culotte fait un 40, c’est normal, sans importance, coupez l’étiquette et nous n’en parlons plus. Le plus important, c’est de vous sentir bien ?

ㅤSi votre string fait un 38 et que le shorty vous plait, mais qu’il vous va en 42, la même logique s’applique. Le numéro ne veut rien dire. Il faut que vous vous sentiez bien. Je vous invite même à prendre le string taille 38 et le comparer au shorty taille 42 et vous verrez sûrement que le tour de taille est le même…

 

Donc, je vais simplement vous expliquer les différentes formes.

Culotte :

La culotte coupe la fesse, si elle a un élastique cela se verra sous les vêtements, elle peut être sans couture ou sans élastique. C’est la forme la plus simple, nous sommes loin des « culottes de grands-mères », il peut y avoir de très jolis modèles.

Shorty :

La couture arrive en dessous de la fesse. C’est très tendance en 2021, ça fait quelques années que ça dure. C’est plus facile à rendre invisible sous les vêtements tout en ayant des modèles détaillés.

String :

Va-t-il faire son grand comeback ? Je ne pense pas, le tanga le remplace. Le string, c’est tout simplement la ficèle qui rentre dans les fesses.

Tanga :

Oui le tanga et le string se ressemblent beaucoup. Le tanga a tendance à être plus travaillé, avoir une ceinture un peu plus épaisse, moins coupante, et ça n’est pas une ficèle, mais une bande de tissus plutôt fine.

 

Quelle matière ?

Si votre préoccupation principale c’est que ce soit invisible sous votre vêtement, il ne faut pas se poser de questions, c’est la microfibre. Et si c’est pour mettre sous du blanc, il faut privilégier une matière de la couleur de votre peau (et non pas blanc). Certains rouges sont également invisibles sous le blanc (ne me croyez pas sur parole, allez tester).

Sinon sur les parties génitales privilégiez le coton. Inutile d’avoir du 100% coton, souvent les modèles travaillés en dentelles prévoient une partie coton à l’entrejambe.

Et voilà ! C’est tout pour aujourd’hui. Belle journée à vous.