Alison Sarah Pym - Thérapeute Relationnelle

Comment choisir un soutien-gorge ?

Déjà, pourquoi bien choisir sa lingerie ? Que l’on en porte ou pas, il est PRIMORDIAL de se sentir bien sous ses vêtements pour se sentir bien, à l’aise, séduisant.e. C’est la première chose à faire quand on se pose la question : comment séduire?

Une séduction réussie mène vers le début d’une relation !

Il y a une grande tendance à porter de moins en moins de lingerie, les mouvements tels que « freetitties » y contribuent beaucoup. Et c’est très bien. Il y a plusieurs écoles concernant le port de lingerie. C’est bien de se poser la question, nous n’avançons pas sans questionnement et sans remise en question. Réflexion et débat nous permettent d’avancer. Ici nous ne parlons pas de ça.

Ici je m’adresse aux personnes qui souhaitent porter de la lingerie quelle qu’elle soit.

(Visitez le blog pour lire les articles sur les culottes ou les slips).

 

 

 

Avec ou sans armature ?

Souvent, des personnes vont dire « je ne supporte pas les armatures, je veux du sans armature ». Soit.

Néanmoins, souvent, c’est un problème de taille et/ou de forme (sauf cas exceptionnel). Malheureusement, il n’y a pas de guide magique, il faut essayer. La seule chose impérative à respecter pour se sentir bien est la suivante :

Quand vous portez votre soutien-gorge avec armature, mettez-vous de profil, soulevez légèrement le bras et observer la chose suivante : est-ce que l’armature va dans la continuité de l’aisselle ? Si oui, c’est la bonne taille. Si non, ce n’est pas la bonne taille.

Accessoirement il faut aussi pouvoir fermer le modèle et ne pas se sentir trop serré.e, chacun.e son confort.

 

Un point sur les tailles :

Prenons l’exemple 95C. 95 = le tour de dos. C = le bonnet.

Concernant le bonnet. 95C = 90D = 85E = 100B, etc. Si nous changeons le tour de dos il faut changer le bonnet pour compenser. (Quand un.e chirurgien.ne esthétique fait une augmentation ou réduction mammaire et qu’il/elle dit « vous ferez un bonnet …. » : ça n’a aucun sens).

Et d’ailleurs, sauf concernant les seins en silicone, la taille change régulièrement.

 

Quelle forme ?

Je reviens sur ce que j’ai dit précédemment, en effet la taille y fait beaucoup, mais la forme peut jouer un peu.

Corbeille, bandeau, plongeant, enveloppant, pushup, pigeonnant, j’en passe.

Je vais vous donner certaines lignes directrices tout simplement.

Poitrine généreuse : privilégiez les modèles qui enveloppent votre poitrine, avec des bretelles épaisses. Ne regardez pas le model sans l’essayer, tout ce tissu peut ne pas être très esthétique, essayez-les, ça prend tout son intérêt.

Poitrine moyenne : les corbeilles et les bandeaux sont mieux, ces modèles reforment votre poitrine et donnent un joli décolleté, l’idée, c’est que la partie entre les deux seins soit épaisse, ça permet de restructurer.

Poitrines discrètes : tout dépend de l’effet que vous cherchez. Pour mettre en valeur, ou simplement décorer. Soit push-up soit une forme triangulaire.

Quelle matière ?

Pour les personnes sensibles privilégiez les matières naturelles. Mais sinon, faites-vous plaisir avec de la dentelle !

 

Et voilà ! C’est tout pour aujourd’hui. Belle journée à vous.