Alison Sarah Pym - Thérapeute Relationnelle

#sansfiltre

Aujourd’hui, j’aimerai parler de l’image de soi.

L’histoire complète de mon arrivée à cet article se trouve en bas de page.

Qui ne s’est pas déjà regardé dans une glace en disant “je changerai bien ça” ? Que cherchez-vous à changer ? La forme de quelque chose ? Une tâche de naissance ? Une cicatrice ? Des ridules ? À quelle fin ? D’où vous vient cette envie? 

Voici ce que je vous propose : stop aux conseils clichés.

Si je vous dis que ce dont vous voulez vous débarrasser, en réalité, souligne votre unicité et votre beauté individuelle, c’est cliché, alors je ne le dis pas. Vous le savez déjà, vous l’avez déjà entendu. (Si vous ne le saviez pas, alors je vous le dis, c’est le cas, vous pouvez cesser de lire.) 

Si vous avez du mal à le croire alors je vous propose d’ôter la pression et vous conseille une action concrète : 

Au lieu de dépenser des milles et des cents en chirurgie, maquillage, ou même d’utiliser des filtres et photoshop à outrance : changez les choses futiles.

C’est-à-dire? 

Changez la façon de vous coiffer, changez de style de chemise, portez ce bijou que vous ne mettez jamais car vous ne savez pas pour quelle occasion le sortir. Portez un chapeau, changez de chapeau ou cessez d’en mettre si vous en mettez tout le temps. Bousculez un peu votre quotidien. 

Vous me direz que cela ne sert à rien “Alison Sarah, si j’aime pas mon nez, à quoi bon changer de chemise?! Cela ne cachera pas mon nez”. Je suis d’accord, et à ceci je réponds que votre nez n’importe qu’à vous… Beaucoup de monde partage le même nez, ou similaire et s’en moquent. Le but de vous faire changer de chemise c’est de vous faire remarquer que votre entourage se focalisera là-dessus et non autre chose “tiens j’adore ta chemise, elle te va à ravir”. Ainsi, vous verrez que les gens voient ce sur quoi VOUS portez votre attention. Si vous ne pensez plus à ce défaut, eux non plus.

Continuez de prendre soin de vous si vous aimez ça. Continuez à faire de la musculation si vous aimez ça. Restez fidèle à votre routine beauté. SI VOUS AIMEZ ÇA. Ne le faites pas parce que vous vous sentez obligé de le faire. Ne le faites pas pour les autres. Faites-le pour vous. Je vous promets que si vous le faites pour vous, les bonnes personnes viendront vers vous. Et à mon avis, ça deviendra tout de suite moins important.

Voilà c’est tout ! Belle journée à vous.

Je suis scandalisée ! 

Heureuse, j’ai trouvé un nouveau gadget que j’étais prête à utiliser pour mes futures vidéos.

Pour m’en servir je suis obligée de passer via une appli, jusqu’ici rien de grave.

En activant ladite application je me rends compte de la présence d’un filtre. Bon c’est pas grave, j’aime instagram et snapchat, je connais le principe, c’est drôle de se voir différemment (pour ne pas dire « parfaitement? »). En cherchant dans les réglages je constate que ce n’est pas qu’un filtre mais plusieurs changements à mon visage ! (Menton, yeux, nez, peau et j’en passe). Je les désactive tous (au total environ 10, visiblement je ne suis pas au goût de l’application).

AUCUN moyen de changer définitivement ces « ajustements », les réglages par défaut me forcent à changer mon visage (même mon âge) à chaque utilisation! 

Au-delà des différents réseaux qui proposent des filtres à titre facultatifs, cette application me dit par défaut que je dois changer la forme de mon visage.

Impossible d’utiliser le gadget sans cette maudite application qui me dit tous les défauts qu’ont mon corps et mon visage. 

Voyez la différence en photo.

C’est tout ce qu’il y a de plus écoeurant du monde dans lequel nous vivons. Nous sommes incité.e.s à mentir sur notre apparence et/ou nous sommes confronté.e.s au fait que nous sommes moches!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.